PRODUCTIONS

SMOOTH OPERATOR

Ou l'importance des images dans nos chambres.

Si le poster demeure un trésor adolescent, la série « Smooth Operator» réalisée à l'hiver 2020 puise dans les documents jamais montrés et chers aux artistes invités. Le poster est par nature l'objet fragile, pliable et réconfortant de nos intérieurs, c'est donc avec tendresse et délicatesse qu'il devra être fixé. La diversité des images réalisées et des médiums employés, regroupés sous une impression risographique, révèlent la persistance de nos affects passés et de nos obsessions à venir.

Nous vous offrons aujourd'hui la possibilité de choisir 1,2,3,4,5 ou 6 posters réalisés par
- Grégoire d'Ablon
- Jimmy Beauquesne
- Kevin Desbouis
- Kevin Desbouis & Elsa Vettier
- Louise Mutrel & Margaux Bonopera
- Pierre-Alain Poirier


Imprimés en 20 exemplaires à l'Imprimerie du Palais, Arles en Mars 2020.
1 ex : 15 euros
Les 6 ex : 25 euros

Sans-titre, Grégoire d'Ablon, Mars 2020

Ce poster a été réalisé à partir d'une amorce de pellicule photographique, l'image appartient à une série intitulée DITCH (2019).

Time to say goodbye, Jimmy Beauquesne, Mars 2020

Ce poster met en scène un pendentif contenant une photographie de Leonardo Dicaprio prise par Ron Davis à Los Angeles en 1994. Ce souvenir d'enfance est présent dans plusieurs installations de l'artiste.

This Song, Kevin Desbouis, Mars 2020 

This song makes me want to go to a Starbucks order a large hot french vanilla swirl with just cream and throw it as high as I can in an empty parking lot and try to catch it with my face.


Acapulco with an older woman
, Kevin Desbouis & Elsa Vettier, 2020

Réalisé à partir d'une photographie prise sur le tournage de Virgin Suicides, ce poster est un hommage à Trip Fontaine, adolescent séducteur interprété par Josh Hartnett. Quelques années après la sortie du film, l'acteur déclarera à propos de son personnage : "I think what he wants from the world is to move to Acapulco and live on the beach with an older woman.

Glue, Louise Mutrel et Margaux Bonopera, Mars 2020

Ce poster a été réalisée d'après une photographie montrant des morceaux de cires accumulés par dessus laquelle a été tracée au pistolet à colle une phrase de fête.

Ma mère, mon père, Lygia C, les années 70 et un peu de rose Pierre-Alain Poirier, Mars 2020

Réalisé à partir de deux photographies prise par mon père, dans les années 70, à Paris I. On y voit des étudiants dont ma mère, ainsi que l'artiste Lygia Clark occupés à déchirer des bandes de tissus qui serviront par la suite à une performance collective.